Les déductions accordées pour le 3e pilier bénéficient les riches

Les déductions accordées aux contribuables qui cotisent au 3e pilier (3a) ont représenté un manque à gagner de quelques 450 millions de francs pour la Confédération en 2005. Les classes aisées profitent le plus de cet allègement fiscal. Les Romands sont à la traîne.La réduction de l'impôt fédéral direct par le pilier 3a atteint en moyenne 11,7% pour les personnes avec un revenu imposable compris entre 120'000 et 130'000 francs, selon une étude publiée par l'Administration fédérale des contributions. La recherche confirme que cette épargne est le fait surtout de la population disposant de certains moyens: 61% de ceux qui gagnent plus de 100'000 francs par an cotisent pour un montant moyen de 7690 francs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.