Marcel Ospel voit son traitement chuter de 90% à 2,6 millions

Le salaire de Marcel Ospel a chuté de 90% l'an passé pour tomber à 2,6 millions de francs. Le président du conseil d'administration de l'UBS subit ainsi de plein fouet les déboires de la première banque helvétique, engluée dans la crise du crédit.L'UBS a également versé des indemnités de limogeage à trois membres de sa direction, débarqués en cours d'exercice en même temps que l'établissement plongeait dans les chiffres rouges. Il s'agit du président de la direction Peter Wuffli, du chef des finances Clive Standish et du patron de la banque d'affaires Hew Jenkins. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.