Le groupe bâlois Novartis reconnu coupable de discrimination

Novartis a sciemment discriminé des employées. Les neuf jurés du procès intenté contre le groupe pharmaceutique à New York l'ont reconnu coupable de trois chefs d'accusation. La peine devrait être déterminée ultérieurement.Novartis, qui a toujours contesté les faits qui lui étaient reprochés dans cette plainte collective, pourrait devoir payer des milliards de dollars de dommages et intérêts. Le groupe bâlois était accusé d'avoir systématiquement payé des salaires inférieurs à ses employés de sexe féminin. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.