Le National ne veut pas fiscaliser les rémunérations abusives

Le Conseil national ne veut miser sur l'impôt pour régler le problème des bonus excessifs. Il a une fois de plus minorisé la gauche et rejeté jeudi trois interventions parlementaires préconisant une limitation des déductions fiscales de ces rémunérations.Le National a suivi sa commission préparatoire. Celle-ci préférerait modifier le droit des sociétés que le droit fiscal car cela donnerait une responsabilité beaucoup plus forte aux assemblées générales, a expliqué son rapporteur Charles Favre (PLR/VD). Cela éviterait aussi l'introduction d'une nouvelle forme d'impôts. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.