Adoption du programme Via Sicura par le Conseil des Etats

Les chauffards commettant de très forts excès de vitesse ne doivent pas échapper à la prison. Le Conseil des Etats a durci les sanctions et adopté jeudi par 28 voix et 2 abstentions Via Sicura, le programme d'action de la Confédération pour augmenter la sécurité routière.Une peine pécuniaire n'est pas suffisante pour ceux qui mettent gravement en danger la vie d'autrui, estime la Chambre des cantons. Les chauffards commettant des excès de vitesse particulièrement importants, effectuant des dépassement téméraires ou participant à des courses de vitesse doivent risquer entre un et quatre ans de prison, soit un an de plus qu'actuellement, estiment les sénateurs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.