CFF: il avait importuné une jeune passagère entre Aigle et Genève

Un chef de train qui avait importuné une jeune voyageuse entre Aigle et Genève devra se trouver une autre métier. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) juge que les CFF ont eu raison de le licencier sur-le-champ.A Aigle (VD), la passagère était montée dans un train pratiquement vide et s'était assise dans le premier wagon après la locomotive. Le chef de train, qui avait contrôlé son billet, était remonté dans le wagon après l'arrêt de Vevey (VD) et s'était assis à côté d'elle. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.