La BNS essuie une perte moins ample que prévu au premier semestre

La Banque nationale suisse (BNS) a finalement essuyé une perte nette moins importante que prévu au premier semestre 2010. Elle a atteint 2,8 milliards de francs, alors que l'institut d'émission monétaire tablait initialement sur un montant d'environ 4 milliards.Les raisons annoncées le 21 juillet demeurent en revanche les mêmes. Le déficit a été causé par les pertes de change sur les placements en euros, en raison des interventions de la BNS ce printemps pour atténuer la valorisation du franc vis-à-vis de la monnaie unique européenne. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.