Procès BCGE: affaire "soluble dans le bon sens", selon la défense

Le procès des cinq responsables présumés de la débâcle de la BCGE s'est achevé mercredi en milieu de journée, après six semaines d'audience. "Tout est soluble dans le bon sens", a conclu Me Alec Reymond, avocat de la défense, devant le Tribunal correctionnel de Genève.Sans surprise, Me Reymond, avocat conseil de l'un des ex-réviseurs de la Banque cantonale de Genève (BCGE), a plaidé l'acquittement. Faisant appel au bon sens, il a démonté l'accusation de faux dans les titres et de gestion déloyale aggravée. "En 1996, les deux experts auraient décidé de devenir criminels, juste pour la beauté du geste, car aucun enrichissement personnel n'a pu être démontré", a-t-il ironisé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.