L'affaire de corruption au Nigeria coûte 300 millions à Panalpina

L'affaire de corruption au Nigeria devrait coûter pas moins de 300 millions de francs à Panalpina, selon les calculs de sa patronne Monika Ribar. Ce montant comprend les pertes sur bénéfice, a-t-elle précisé dans une interview publiée dans l'hebdomadaire "Sonntag".En avril dernier, le groupe bâlois de transports et logistique, numéro trois mondial de la branche, avait indiqué qu'il tablait sur des amendes, des frais juridiques ainsi que d'autres paiements de près de 120 millions de francs. Pour mémoire, Panalpina avait trouvé un accord avec le Département américain de la justice, lequel avait ouvert à mi-2007 une enquête contre la multinationale rhénane. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.