Londres prend la défense de BP face aux critiques de Washington

Le Royaume-Uni a pris vendredi la défense du groupe pétrolier BP face aux critiques américaines sur sa gestion de la marée noire. Le Premier ministre David Cameron a souligné l'importance du groupe basé à Londres pour les économies britannique et américaine.Le Premier ministre David Cameron, qui rentrait d'une visite inopinée en Afghanistan, s'est entretenu avec le président de BP Carl-Henric Svanberg. Il lui a fait part de son mécontentement vis-à-vis de la pollution, a indiqué un porte-parole de Downing Street. Cameron "a déclaré qu'il était dans l'intérêt de chacun que BP reste une entreprise financièrement forte et stable". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.