Méfiance des Suisses à l'égard des grandes banques encore important

La polémique internationale entourant le secret bancaire n'entame que peu la foi des Suisses dans la nécessité de son maintien. Ils sont 73% à appeler à la préservation de l'institution, alors qu'il y a un an la proportion atteignait 78%, selon un sondage de l'ASB.Globalement, les Suisses admettent à 89% le bien-fondé de l'idée de protéger les données financières des clients des banques vis-à-vis de tiers. Pour eux, pas question de céder aux pressions des autorités fiscales de l'Union européenne en vue de l'instauration d'un échange automatique d'informations. Ils disent non ici à 70%. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.