Pour l'UBS: 2008 risque de rester "globalement difficile"

L'UBS estime que "2008 risque fort d'être une nouvelle année globalement difficile", indique-t-elle dans une lettre aux actionnaires destinée à expliquer son augmentation de capital. Le groupe réaffirme sa foi dans le concept de banque intégrée.Après avoir essuyé une perte de quelque 16 milliards de francs liée à la crise des crédits hypothécaires américains à risque ("subprime), la banque dit mettre en oeuvre "les mesures nécessaires pour remédier aux faiblesses (...) en matière de personnel comme de systèmes de gestion". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.