Procès BCGE: le conseil d'administration de la banque se justifie

Le conseil d'administration de la Banque cantonale de Genève (BCGE) avait l'impression que l'établissement était sous contrôle. Ce constat a été dressé ce lundi au procès de la débâcle de la BCGE par l'ancien administrateur de la banque Bernard Lescaze.Les déclarations de la direction, l'approbation des comptes par les réviseurs et la surveillance exercée à l'époque par la Commission fédérale des banques (CFB) tendaient à rassurer tout le monde. "On suivait la marche des affaires par les chiffres qui nous étaient communiqués", a expliqué l'ancien député radical au Grand Conseil. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.