Verdict: Mario Corti ne fera pas le déplacement à Bülach

Ce jeudi s'achèvera un premier chapitre du volet judiciaire de la débâcle de Swissair, plus grosse faillite qu'ait jamais connu la Suisse. Le Tribunal de district de Bülach (ZH) rendra son jugement et les 19 accusés seront fixés sur leur sort.Le verdict sera annoncé à 09h00 dans la salle communale de Bülach, dans laquelle s'est déroulé l'ensemble du procès entre le 16 janvier et le 9 mars. Les trois juges du Tribunal, sous la présidence d'Andreas Fischer, rendront les jugements par oral dans une audience publique, comme toutes celles qui l'ont précédée.Les 19 accusés, dont les anciens patrons de SAirGroup - la holding chapeautant l'ensemble des activités de Swissair - Mario Corti, Eric Honegger et Philippe Bruggisser, ont presque tous appartenu à l'élite économique de la Suisse des années 90. Dernier dirigeant de la compagnie aérienne faillie, Mario Corti ne fera pas le déplacement à Bülach, comme il l'avait laissé entendre durant ses audiences.Tous les administrateurs du défunt groupe entre 2000 et 2001 figurent sur le banc des accusés. L'acte d'accusation a retenu les délits de gestion déloyale, gestion fautive, faux renseignements sur des entreprises commerciales, faux dans les titres, diminution effective de l'actif au préjudice des créanciers et avantages accordés à des créanciers, entre autres.Peine ferme pour Mario CortiDurant les 29 jours d'audiences, tous les inculpés ont plaidé non coupables et leurs avocats demandé l'acquittement. Contre Mario Corti, principal accusé, le Ministère public du canton de Zurich a requis une peine de prison de 28 mois, dont six ferme, ainsi qu'une peine pécuniaire de 1,08 million de francs et une amende de 10 000 francs. Il est le seul à risquer la prison ferme. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.