Swissmetal: les négociations débuteront lundi

BIENNE - Les négociations sur l'avenir de l'usine Swissmetal Boillat à Reconvilier débuteront lundi à 14h00 à Tramelan, dans le Jura bernois. La première journée sera consacrée à l'établissement des règles d'une médiation qui s'annonce très difficile.Parmi les dix points de l'agenda fixé par le médiateur, les plus disputés seront le sort des 21 cadres licenciés ainsi que l'ancrage du site de Reconvilier dans la stratégie du groupe métallurgique et surtout le rôle et l'emplacement de la fonderie. Le scénario idéal pour le personnel et la région passe par l'arrivée d'un repreneur.Le personnel de l'usine "Boillat" sera représenté à la table des négociations par une commission forte de neuf personnes: trois membres de la commission des employés, dont le leader des grévistes Nicolas Wuillemin, trois membres de la commission ouvrière et enfin trois cadres.Le médiateur Rolf Bloch aura également autour de la table quatre représentants du syndicat Unia, Fabienne Blanc-Kühn, André Daguet, Renzo Ambrosetti et Jean-Pierre Chapuis. La direction générale de Swissmetal à Dornach (SO) n'avait pas encore communiqué en fin de matinée la composition de sa délégation.Le début des négociations coïncidera avec la reprise du travail après 30 jours de grève. Vendredi, les ouvriers devaient commencer à ranger les lieux. "Ils doivent aussi tenter de laisser tomber le côté émotionnel et se remettre du coup d'assommoir", a expliqué à l'ATS le secrétaire syndical Jean-Pierre Chapuis.Le travail va reprendre dans un climat tendu, avec des ouvriers amers mais aussi divisés. Le protocole de médiation a en effet été adopté jeudi par 138 voix contre 63.Reste que la grève n'est que suspendue durant les négociations. Les ouvriers ont promis de reprendre leur mouvement s'ils estiment que la direction de Swissmetal écartent leurs revendications. "On va se battre pendant les négociations", a lancé à l'issue du vote sur la reprise du travail le porte-parole des grévistes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.