Swissair: acquittement exigé pour l'ex-directeur des finances

BÜLACH - A Bülach, l'avocat de l'ex-directeur des finances de Swissair a plaidé l'acquittement et réclamé des dommagements dans le cadre du procès Swissair. L'accusation a requis à l'encontre de Georges Schorderet 18 mois de prison avec sursis et 160'000 francs d'amende.Après les avocats de Philipp Bruggisser et d'Erich Honegger, le défenseur de M. Schorderet a mis en doute l'indépendance et l'impartialité de l'expert Aldo Schellenberg. L'expert a accompagné, voire guidé l'accusation dans toutes les phases décisives, a-t-il fait valoir. Les preuves avancées ne sont donc pas utilisables, selon lui.L'accusation n'a pas seulement subi l'influence de M. Schellenberg, mais a également cédé à la "pression" des autorités, de la presse et de la population, a expliqué l'avocat. "Quand est-ce que les responsables du grounding seront enfin mis en accusation?"De manière générale, "les principes fondamentaux d'une procédure pénale n'ont pas été respectés", a-t-il dénoncé. Les avocats de la défense ont trop souvent été exclus de la procédure et n'ont longtemps pas pu consulter les dossiers, contrairement aux avocats des plaignants. Sur certains points, aucun témoin n'a été interrogé.L'ex-directeur des finances est accusé de gestion déloyale et fautive, de diminution effective de l'actif au préjudice des créanciers, de faux dans les titres et de faux renseignements sur des entreprises commerciales. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.