Swiss: nette amélioration du remplissage des avions en 2005

BâLE - Swiss a accru la fréquentation de ses appareils en 2005 en accueillant près de 9,6 millions de passagers. Le taux d'occupation des sièges de la compagnie aérienne contrôlée par Lufthansa a crû de 3,2 points par rapport à 2004 pour s'inscrire à 78,1%.Swiss a transporté un nombre de personnes en hausse de 4,1 %, pour un total de 133 717 vols effectués (- 6,9 %). Le coefficient de remplissage est ressorti à 84 % sur les vols intercontinentaux (+ 2,7 points) et à 65,9 % sur les dessertes européennes (+ 5,1), a précisé mardi la compagnie en soulignant sa bonne performance.Le transporteur en mains allemandes voit plusieurs causes à l'amélioration de ces taux, notamment le réajustement du réseau, l'optimisation des horaires et la modification de son parc aérien. Sur le seul mois de décembre, le coefficient d'occupation a atteint 74,9 %, en progression de 1,4 point sur un an.En intégrant la capacité offerte (- 4,7% en sièges kilomètres), le trafic affiche une baisse limitée à 0,6 % en termes de passagers kilomètres transportés. Une différence à l'origine de la croissance du taux de remplissage annuel, relève encore la compagnie dont les activités sont centrées sur Zurich-Kloten.Dans le détail, Swiss met en lumière la concurrence qui a régné sur ses destinations intercontinentales (16 480 vols accomplis, + 3,1%), particulièrement en décembre (- 1 point à 80,8%). Sur l'entier de l'année 2005, la meilleure performance revient à l'Extrême-Orient avec un taux de 85,4 % (+ 1,1 point).Ensuite arrive l'Atlantique Nord (+ 1,9 point à 82,4 points), l'Afrique (- 5,2 points à 72,2%), le Moyen-Orient (+ 2,2 points à 71,6%) et l'Amérique du Sud (- 0,7 point à 84,5%). Globalement, la capacité offerte a été réduite de 6,8 % en un an pour une contraction du trafic contenue à 3,6%.Sur le réseau européen (117 237 vols effectués, - 8,2 %), Swiss constate que son offensive promotionnelle a porté ses fruits. La capacité offerte a certes diminué de 8,2% mais le trafic est demeuré stable ou presque (- 0,1%). La mise en service d'avions plus gros a en outre permis d'accroître la souplesse.Sur le seul mois de décembre, le transporteur a rempli ses appareils à 62,2% en Europe, un coefficient en croissance de 6,7 points sur un an. Quant à l'activité de fret, elle présente une stabilisation avec un taux de remplissage de 86,5% (- 0,1 point). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.