Sulzer: entrées de commandes en hausse de près de 20% fin 2005

WINTERTHOUR - Sulzer a vu ses entrées de commandes bondir de 19,9% en 2005, comparé à l'exercice précédent. Elles se sont inscrites 2,635 milliards de francs. La croissance devrait toutefois se tasser cette année.Corrigées des acquisitions, désinvestissements et effets monétaires, les entrées de commandes 2005 affichent encore une hausse de 12,8 %, a indiqué mardi Sulzer dans un communiqué. La société de Winterthour (ZH) compte sur la confirmation de la tendance positive au cours des prochains mois.Les quatre métiers de base de la multinationale affichent des commandes en progression. La division la plus importante, celle des pompes (Sulzer Pumps), présente un envol des commandes de 27,4% à 1,34 milliard de francs, surtout en raison d'acquisitions.Deuxième en grandeur, la division active dans les traitements de surface (Metco) affiche des commandes en hausse de 10,3% à 589,2 millions de francs, grâce à de nouveaux contrats. La croissance devrait s'y poursuivre cette année, notamment par le biais des affaires dans l'industrie aéronautique et les turbines à gaz.Dans les équipements pour l'industrie chimique (Chemtech), les commandes ont progressé de 20,1% à 415,5 millions. Le secteur a été porté par ses affaires en Amérique du Nord et du Sud. Les conditions devraient rester "très favorable cette année", selon le communiqué.Sulzer Turbo Services (entretien de machines) affiche enfin des commandes en augmentation de 7,9% à 244 millions de francs. Comme la division pompe, ce pan de la firme de Winterthour profite du haut niveau des prix du pétrole et table sur des affaires encore en progression cette année.Sulzer rappelle que sa petite unité Hexis, active dans le développement de piles à combustible, a été vendue à une fondation helvétique. La transaction est effective depuis le début janvier 2006. Le géant industriel a investi quelque 150 millions de francs dans Hexis, qui n'a dégagé que 600 000 francs de commandes en 2005 (700 000 en 2004).Le groupe dévoilera ses chiffres complets pour l'exercice écoulé le 28 février. Pour 2006, il s'attend de manière générale à ce que les contrats que la clientèle lui passent demeurent soutenus. La vigueur de 2005 place toutefois la barre assez haut et les taux de croissance devraient être désormais plus bas. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.