Suisse: la croissance bat celle de la zone euro

PARIS - La Suisse affichera cette année une croissance économique supérieure à celles réalisées dans la zone euro et au Japon, selon les prévisions de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Son PIB devrait progresser de 3%.Un taux qui apparaît ainsi supérieur aux attentes pour la zone euro (France et Allemagne notamment) qui ressortent à 2,8% et pour le Japon (2,8%). La Suisse fait en revanche moins bien que les Etats-Unis, mais de peu, avec une croissance de l'économie américaine qui est prévue à 3,3%.Le rythme de progression de l'activité en Suisse devrait se modérer en 2007 (à 2,2%), a indiqué l'OCDE en dévoilant ses perspectives d'automne à Paris. Deux explications: les effets du resserrement de la politique monétaire de la Banque nationale suisse (BNS) et un environnement international moins porteur.La croissance du PIB demeurera toutefois plus forte que le potentiel à long terme, ont relevé les experts de l'OCDE qui s'exprimaient dans la Ville-Lumière. Ce qui entraînera un nouveau recul du chômage, alors que les pressions inflationnistes devraient rester limitées.Le dynamisme de l'activité "commande" la BNS à poursuivre sur la voie d'un resserrement "graduel" de sa politique monétaire. Pour mémoire, l'institut d'émission helvétique a déjà procédé à quatre relèvements de ses taux depuis décembre 2005, donnant à sa politique un caractère moins expansionniste.Au-delà, l'OCDE conseille toujours à la Suisse de "mieux maîtriser" ses dépenses sociales et de continuer sur la voie du redressement de ses finances publiques. En conclusion, elle lance un avertissement pour lui éviter tout "excès de complaisance", malgré la qualité des résultats économiques récents.L'organisation relève encore que la Suisse devrait s'atteler à renforcer la croissance potentielle de son économie. Pour cela, le pays doit poursuivre les réformes sur deux fronts principaux, à savoir la concurrence et les gains de productivité. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.