Secteur bancaire suisse en 2006: davantage d'emplois

Les banques suisses se sont révélées créatrices d'emplois l'an passé. Elles ont étoffé leurs effectifs de près de 3700 postes dans le pays et de près de 4800 à l'étranger. A fin 2006, le secteur générait 127'921 emplois, dont les deux tiers en Suisse.Ces chiffres, publiés dans le rapport "Les banques suisses en 2006" de la Banque nationale suisse (BNS), traduisent le prolongement de l'activité élevée de ces dernières années. UBS et Credit Suisse, numéro un et deux, dominent toujours largement les classements en représentant 50% du secteur, voire davantage.Elles ont ainsi assuré plus de la moitié des créations d'emplois, concentrant près de 63'000 postes (donnés en équivalent plein temps). Les 24 banques cantonales ont suscité peu de nouveaux emplois, à peine un peu plus de 200 à 16'536, à l'instar des banques Raiffeisen (215 à 6764) et des banques régionales (-6 à 4135).Englobant 331 établissements, la statistique de la BNS signale des bénéfices nets cumulés de 20,14 milliards de francs, un montant en recul de 18,8% par rapport à 2005. Il est à noter qu'elle comprend uniquement les opérations du siège en Suisse et des succursales juridiquement dépendantes en Suisse et à l'étranger.En se fondant sur une base plus large, cette fois selon le rapport de la BNS sur la stabilité financière, les bénéfices nets cumulés atteignent 30 milliards de francs, soit une hausse de 13% en rythme annuel. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.