Procès Swissair: Schmidheiny défend la conseil d'administration

BÜLACH - Au troisième jour du procès Swissair à Bülach (ZH), Thomas Schmidheiny a rompu la loi du silence. L'industriel alémanique a défendu le travail du conseil d'administration de SAirGroup, dont il était membre durant 21 ans.M. Schmidheiny, membre du conseil d'administration de SAirGroup de 1980 à 2001, est accusé de gestion déloyale et de diminution de l'actif au préjudice des créanciers. Il s'est déclaré non coupable de ces délits, avant de revenir durant plus de trois heures sur les dernières années de Swissair.L'actionnaire principal du cimentier Holcim, 61 ans, a défendu son travail pour la compagnie aérienne sous l'oeil attentif de son avocat et devant quelque 300 spectateurs. Pour la première fois, le président du Tribunal de district de Bülach Andreas Fischer n'a pas posé ses questions sur la faillite de SAirGroup dans le vide.Le conseil d'administration a toujours discuté des risques et vérifié le bien-fondé de la stratégie dite du "chasseur", menée à la fin des années 1990, a dit M. Schmidheiny. Cette stratégie, qui a conduit à la ruine du groupe aérien, consistait à acheter des participations minoritaires dans des compagnies aériennes.Parallèlement, SAirGroup disposait de sécurités: si nécessaire, il pouvait céder ses sociétés rentables Nuance et Gate Gourmet. Leur vente, qui était en négociation à mi-2000, aurait permis de mobiliser 3 milliards de francs. Personne ne pense à restructurer son entreprise dans un tel contexte, a dit M. Schmidheiny.Interrogé sur la recapitalisation de la filiale Sabena, alors que la compagnie belge était au bord du gouffre, M. Schmidheiny a affirmé que la Belgique avait menacé le groupe à l'époque. Si celui-ci n'injectait pas les fonds nécessaires, la signature des accords bilatéraux avec l'UE aurait échoué.Avant de prendre congé du tribunal, M. Schmidheiny a regretté dans une déclaration personnelle le grounding et ses conséquences pour les collaborateurs. Il s'est dit convaincu que le conseil d'administration a conduit et surveillé les activités du groupe au plus près de ses connaissances et de sa conscience. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.