OMC: Progrès sur l'aide aux pays les moins avancés

HONG KONG - Des progrès ont été réalisés sur l'aide aux pays les moins avancés, à mi-parcours de la conférence de l'Organisation mondiale du commerce à Hong Kong. Une proposition suisse de compromis a notamment permis de surmonter des divergences. Les ministres ont examiné les principaux dossiers, le développement, l'agriculture et l'accès au marché des produits industriels afin de compléter le texte de la déclaration finale de Hong Kong d'ici à dimanche. Un "rapprochement" se dessine sur la proposition de l'Union européenne d'exempter de droits de douane et de contingents les produits des PMA, a indiqué M. Deiss. Cette décision pourrait être le principal résultat concret de la rencontre de Hong Kong, en l'absence de déblocage sur le dossier agricole. Pour surmonter les réticences de certains pays sur quelques produits, comme par exemple les Etats-Unis pour les textiles du Bangladesh, ou le Japon pour le riz, la Suisse a proposé d'appliquer cette franchise de droits sur 99 % des lignes tarifaires. Les exceptions seraient tolérées pour de courtes périodes sur un nombre réduit de produits. Cette proposition a été bien accueillie. Les Etats-Unis ont fait une ouverture en affirmant qu'ils seraient prêts à importer le coton des pays africains sans droits de douane. Les pays en développement ont par ailleurs lancé une offensive concertée pour obtenir des pays riches qu'ils acceptent de fixer une date pour l'élimination de toutes les subventions aux exportations agricoles. Les ministres du Brésil, de l'Inde, de l'Afrique du Sud et d'Argentine ont souhaité que Bruxelles annonce cette décision pour faire avancer les négociations. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.