OMC: la Suisse soutient le paquet développement proposé

HONG KONG - La question du développement des pays les plus pauvres a occupé à Hong Kong les discussions de la conférence ministérielle de l'OMC. Les opposants ont fait part de leur inquiétude. La manifestation altermondialiste a donné lieu à des accrochages. L'Union européenne (UE) a proposé que les 149 pays membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) suppriment tous les droits de douane et contingents pour les importations des pays les plus pauvres. La proposition européenne se heurte cependant à des réserves du côté des Etats-Unis et du Canada, notamment, sur les importations de textiles. Pour faciliter un accord, la Suisse a proposé un compromis. Elle a suggéré que 99 % des importations des pays les moins avancés soient libres de droits de douane. "Le dernier pour cent, pour les produits les plus sensibles, serait effectué après un certain délai", a indiqué Joseph Deiss. Le directeur général de l'OMC Pascal Lamy a prévenu que ce "paquet" de mesures en faveur des pays en développement ne doit pas être "un substitut" à une négociation sérieuse sur l'accès au marché des produits agricoles. La conférence n'a pas manqué de rassembler son lot de manifestants anti-libéralisme. Entre 2000 et 5000 personnes se sont ainsi rassemblées dans la ville du sud de la Chine, une dizaine d'entre elles ont été blessées lors d'accrochages avec la police. Les forces de l'ordre ont fait usage de grenades au poivre pour contenir une foule qui tentait de s'approcher du centre de convention. En Suisse, dix représentants du syndicat Unia, des jeunes socialistes suisses et de l'association Attac ont symboliquement protesté à Berne, devant le Palais fédéral. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.