Nouveaux emballages Cailler: désaccord entre Nestlé et Jean Nouvel

BERNE - Les nouveaux emballages du chocolat Cailler continuent de susciter des remous. Les Ateliers Jean Nouvel jugent que la polémique fait du tort à leur image et rejettent sur Nestlé le choix du plastique non recyclable."Jean Nouvel estime que Nestlé est responsable", indique la directrice de projet pour le relookage de la ligne Cailler aux Ateliers Jean Nouvel, Sabrina Letourneur, dans une interview parue dans "24 heures".Lorsque le groupe alimentaire veveysan a amené du PET aux Ateliers, les architectes ont soulevé le problème de son élimination et du recyclage. Nestlé a rétorqué que cela n'entrait pas dans leur cahier des charges. "C'est notre problème, on s'en occupe", ont-ils répondu selon Mme Letourneur.La directrice de projet rappelle que la tâche des Ateliers se concentrait sur la forme, avec la transparence comme directive principale. "Cette polémique fait du tort à Jean Nouvel et nous le regrettons beaucoup."Et au-delà du problème écologique, cet emballage n'est pas optimal en termes d'image, selon le professeur bernois de marketing Richard Kühn. En cherchant un appui créatif du côté de l'architecture, Nestlé a produit des emballages très éloignés du thème du chocolat, explique-t-il dans une interview parue samedi dans la "Berner Zeitung".M. Kühn concède qu'une telle démarche est courageuse, mais il soulige que s'écarter des standards comporte toujours des risques, notamment celui de ne plus toucher les consommateurs. Il est très difficile de faire marche arrière. "On peut facilement corriger un prix, et une publicité aussi, mais pas un emballage." /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.