New York/World Trade Center: Swiss Re satisfaite de l'accord

BERNE - Swiss Re s'est félicité de l'accord trouvé entre le promoteur des tours du World Trade Center, détruites lors des attentats du 11 septembre 2001, et sept assureurs. La compagnie suisse s'est dite fière que l'argent qu'elle va débourser serve à la "renaissance" du sud de Manhattan.L'accord est "correct et définitif", a déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi le responsable de Swiss Re America, Pierre Ozendo, devant la presse à New York.Dans un communiqué diffusé mercredi soir, le gouverneur de la métropole américaine Eliot Spitzer a annoncé que sept assureurs des tours du World Trade Center avaient trouvé un accord extra-judiciaire avec le promoteur du complexe new-yorkais détruit, Larry Silverstein. Les compagnies, dont Swiss Re, paieront au total 2,1 milliards de dollars.Les autres assureurs concernés sont Travelers Companies, Zurich American Insurance Company, Allianz Global Risks Insurance Company ainsi qu'Employers Insurance Company of Wausau, et Royal Indemnity Company.Cet accord règle "toutes les plaintes en cours", mettant fin à près de six ans de batailles juridiques.A l'issue de plusieurs recours, la justice avait déjà déterminé que la société Silverstein pouvait espérer au mieux 4,68 milliards. Jusqu'à présent, seul environ la moitié a été réglée par les assureurs, 24 au total, certains contestant le reste des versements.Peu après les attentats, M. Silverstein avait réclamé sept milliards de dollars. Il estimait que la destruction des tours jumelles par deux avions distincts à des heures différentes constituait deux événements séparés. La justice américaine lui avait donné tort.Le gouverneur Eliot Spitzer a précisé que l'accord annoncé mercredi soir "lève le dernier grand obstacle au développement de Ground Zero", le site où s'élevaient les tours dans le sud de Manhattan. Les plans de reconstruction de la zone ont été changés à plusieurs reprises jusqu'ici, M. Silverstein se plaignant de ne pas avoir assez d'argent et menaçant d'abandonner le projet. Le compromis devrait donc changer la donne et les travaux durer jusqu'en 2012.Lorsque les attentats du 11 septembre se sont produits, la société Silverstein venait juste de signer son bail auprès de l'Autorité portuaire de New York, propriétaire du terrain du World Trade Center. Les contrats d'assurance n'étaient pas totalement finalisés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.