Négociations salariales 2007: Travail.Suisse est déçu

BERNE - La centrale syndicale Travail.Suisse est déçue des résultats des négociations salariales pour 2007. Les hausses moyenne de 1,5 à 2% accordées par le patronat sont "peu enthousiasmantes", compte tenu de la conjoncture.Il n'y a "pas de quoi pavoiser", affirme Travail.Suisse. L'organisation faîtière des syndicats chrétiens explique sa désillusion en notant que "cela fait des années que les conditions-cadres pour les négociations salariales n'avaient plus été aussi bonnes que maintenant".La croissance suisse se situe à 3% cette année et est attendue à 2% en 2007. La progression des bénéfices des entreprises dépasse pour la majorité les 10% et les prévisions pour l'année prochaine "sont excellentes". Quant à la Bourse suisse, elle voltige à des niveaux historiquement élevés (+16% actuellement pour le SMI depuis le début de l'année).Last but not least, les salaires des managers s'envolent. Selon Travail.Suisse, les hausses octroyées cette année à ces employés se situaient "en moyenne à 30%". La centrale pense par conséquent que les employés de base auraient dû toucher davantage.Début décembre, la rivale de Travail.Suisse, l'Union syndicale suisse (USS), avait elle qualifié les résultats de "satisfaisants à bons". Elle ne voyait de réels problèmes que dans les blocages, à l'instar de ce qui se passait à La Poste et aux CFF (deux cas aujourd'hui réglés) ainsi que dans le bâtiment. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.