Mario Corti avait un plan pour sauver Swissair, selon son avocat

BÜLACH - Swissair aurait pu survivre si Mario Corti avait été écouté. Le dernier patron de SAirGroup avait un plan pour sauver le groupe, mais n'a pas pu l'appliquer, a déclaré son défenseur devant le Tribunal de Bülach (ZH).La défense de Mario Corti a lancé des attaques contre Moritz Suter, estimant que l'ancien patron de Crossair est à l'origine de la débâcle de Swissair. Dans une réunion "secrète" à son domicile bâlois, M. Suter aurait proposé à ses fidèles, parmi lesquels André Dosé qui siégeait à la direction de SAirGroup, de créer une compagnie saine sur les bases de Crossair.Dans un document de l'époque, Mario Corti et sa cheffe des finances Jacqualyn Fouse expliquent comment il était possible d'assainir SAirGroup, a expliqué l'avocat du dernier patron de Swissair Paul Ramer devant les juges. Leur proposition aurait été moins coûteuse que la solution adoptée, à savoir la création de la nouvelle compagnie Swiss qui a ensuite été rachetée par Lufthansa.Cette solution qualifiée de "patriotique" par M. Suter, aurait permis à la Suisse de conserver une compagnie qui fonctionne et le Bâlois en aurait présidé le conseil d'administration, a affirmé Paul Ramer. C'est cette proposition que les grandes banques et le Conseil fédéral ont finalement suivie dans les grandes lignes en créant Swiss. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.