Le shopping sur internet souffre de handicaps, selon CSK

ZURICH - Les ventes sur internet ne cessent de progresser en Suisse, mais les volumes restent modestes en raison de deux handicaps: les utilisateurs se méfient toujours du paiement par carte de crédit et trouvent les opérations à effectuer compliquées.Seuls 17% des internautes n'ont jamais fait de shopping en ligne, mais une minorité (13%) seulement affirme faire des achats sur la toile une ou plusieurs fois par semaine, selon une étude publiée par le consultant zurichois CSK, qui a interrogé 500 personnes entre novembre passé et janvier de cette année. Bien que les utilisateurs se montrent peu fidèles, le chiffre d'affaires par vente est considérable: 140 francs en moyenne. Au total, 80% des ventes se situent entre 20 et 250 francs.Les billets de spectacles, les billets d'avion et les réservations figurent en tête de liste des achats, suivis par des produits "physiques" tels que les livres, les denrées alimentaires et autres marchandises livrables. Les téléchargements et les logiciels s'inscrivent en 3e position. A 66%, les internautes estiment qu'il est inutile d'élargir l'offre.Environ un tiers des utilisateurs interrogés jugent que la carte de crédit est un moyen peu ou pas du tout sûr, mais l'utilisent souvent faute d'alternative. Seuls 7% d'entre eux lui accordent une pleine confiance.Le bulletin de versement, auquel près de la moitié des internautes a choisi de recourir, a donc encore de beaux jours devant lui, relève l'étude. Au total, 45% souhaitent d'autres moyens de paiement ou une amélioration sur ce plan.La deuxième critique porte sur le manque de convivialité. Les acheteurs en ligne souhaitent une utilisation plus facile. La critique varie toutefois selon l'expérience des utilisateurs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.