Le président de Telecom Italia a démissionné

MILAN - Le président du conseil d'administration de Telecom Italia, Marco Tronchetti Provera, a démissionné vendredi soir. Son départ intervient après un désaccord profond avec le gouvernement sur l'avenir du cinquième opérateur télécoms d'Europe.L'information a été dévoilée au sortir d'une réunion extraordinaire du conseil d'administration du groupe. "Le conseil a accepté la démission de M. Tronchetti, qui était irrévocable", a dit Luigi Fausti, administrateur indépendant.Une autre source du conseil à indiqué à Reuters que le président avait proposé sa démission, "car il ne lui était plus possible de se maintenir en étant en conflit ouvert avec les institutions". Le conseil a confirmé son soutien au plan de réorganisation du groupe, qui prévoit la scission des réseaux et des activités de téléphonie mobile de Telecom Italia (Tim), et son recentrage sur les contenus et le haut débit.M. Tronchetti a été remplacé par Guido Rossi, l'un des architectes de la privatisation de Telecom Italia en 1997. Ce changement de numéro un intervient au terme d'une semaine folle, qui a vu le président du Conseil, Romano Prodi, contester ouvertement le changement de stratégie annoncé lundi par Telecom Italia.M. Tronchetti reste l'actionnaire de contrôle de Telecom Italia par le truchement d'une cascade de participations. Il détient en effet 56% de la holding GPI (Gruppo Partecipazioni Industriali), qui a elle-même 52,1% de Camfin, laquelle a 25,6% de Pirelli & C, qui contrôle la holding Olimpia à hauteur de 80%. Olimpia a 18% du capital de Telecom Italia.En 2001, M. Tronchetti s'était allié à la famille Benetton pour prendre le contrôle de Telecom Italia en rachetant 27% du capital d'Olivetti, la holding qui contrôlait alors l'opérateur. Sous sa présidence, l'ex-monopole a toutefois accumulé un endettement de 41,3 milliards d'euros (65,7 milliards de francs), équivalent pratiquement à sa valeur boursière, ce qui l'a poussé à décider la réorganisation radicale annoncée le 11 septembre.Lundi, en même temps que sa réorganisation, Telecom Italia annonçait un important accord de coopération avec News Corp., le groupe du magnat australo-américain Rupert Murdoch, première étape vers sa transformation en un géant des médias et du haut débit. News Corp. a accepté la diffusion de son catalogue de films de 20th Century Fox via le réseau de Telecom Italia. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.