Le FMI craint le protectionnisme européen

BERN - L'Union européenne ne sait pas profiter des défis de la globalisation de l'économie, a estimé le représentant du Fonds monétaire international (FMI) au Symposium de St-Gall. Elle n'est pas prête à s'ouvrir et à simplifier ses structures.L'Europe s'isole plutôt que de profiter des chances de la globalisation, a déclaré Takatoshi Kato lors du 36e Symposium de management organisé par l'Université de St-Gall. L'UE n'est pas prête à réformer ses structures et souffre d'un trop-plein de bureaucratie, selon lui.Sa politique commerciale et agricole le démontre, tout comme la libre-circulation des travailleurs qui n'est pas encore en place dans tout le périmètre de la communauté. L'UE se dessert et voit des forces de travail lui échapper.M. Katos explique ce diagnostique par la pression des anciens Etats membres. Les nouveaux arrivés font en revanche preuve d'une grande dynamique. Leurs marchés sont ouverts et leurs travailleurs sont flexibles.L'Europe ne pourra s'épanouir que lorsque tous ses Etats apporteront leur part à son développement, a relevé M. Kato. Le représentant du FMI appelle les politiciens européens à réfléchir à long terme plutôt que d'agir à court terme. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.