La BCE relève son principal taux directeur d'un quart de point

FRANCFORT - La Banque centrale européenne a relevé son principal taux directeur d'un quart de point à 3%, la 4e hausse en l'espace de huit mois. Elle a aussi laissé entendre qu'un autre resserrement était en préparation. La Banque d'Angleterre a également serré la vis.Expliquant la décision de porter le taux de refinancement à 3%, Jean-Claude Trichet, président de la banque centrale, a souligné que la politique monétaire restait accommodante dans la zone euro et que la BCE n'hésiterait pas à agir de nouveau si son scénario de croissance de l'économie se confirmait.Un peu auparavant, la Banque d'Angleterre avait annoncé une hausse d'un quart de point de son taux d'intervention, à 4,75%, évoquant en particulier une accélération de la croissance. Cette décision intervient alors que seule une minorité d'économistes britanniques l'avait prévue.M. Trichet a affirmé qu'il était indispensable de "suivre très attentivement tous les développements pour assurer la stabilité des prix sur le moyen à long terme". Prié de dire si ses déclarations annonçaient un nouveau tour de vis en octobre, le Français a réitéré que les décisions de la BCE dépendaient des seuls indicateurs économiques.Les déclarations de M. Trichet ont amené les marchés financiers à tabler maintenant sur un taux à 3,5% en fin d'année, bien que le président de la BCE n'ait pas employé le terme "vigilance" considéré comme annonciateur d'un resserrement imminent. La BCE tiendra sa prochaine réunion monétaire le 31 août, mais aucun changement n'est attendu si tôt. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.