Grève à Swissmetal: la médiation a commencé

RECONVILIER - Au 20e jour de la grève des employés de Swissmetal à Reconvilier, Rolf Bloch peut entamer sa médiation. Les grévistes ont quant à eux décidé tacitement de reconduire leur mouvement, alors que 21 cadres du site du Jura bernois ont été licenciés.A l'issue d'une séance à Reconvilier avec des représentants du syndicat Unia, deux membres du comité de soutien aux grévistes, deux représentants des employés de Swissmetal Boillat ainsi que Patrick Rebstein, ex-directeur de l'usine "Boillat", le médiateur nommé jeudi par le Conseiller fédéral Joseph Deiss ne s'est pas exprimé. Fabienne Blanc-Kühn a toutefois qualifié le dialogue de "constructif"."Nous nous reverrons très bientôt. La médiation a commencé", a déclaré Mme Blanc-Kühn, membre du comité directeur d'Unia. Aucune information concernant les questions sur lesquelles porte la médiation n'a filtré.Aux cotés de Mme Blanc-Kühn, André Daguet également membre du comité directeur et Renzo Ambrosetti, co-président d'Unia ont participé aux entretiens avec M. Bloch. Le maire de Reconvilier, Flavio Torti et le conseiller national Pierre Kohler (PDC/JU), pour le comité de soutien aux grévistes ainsi que deux représentants de ceux-ci, Nicolas Wuillemin et Mario Grünenwald, étaient aussi présents.Il n'en demeure pas moins que la grève se prolongera un 21 jour, les employés de "La Boillat" ayant décidé de la reconduire tacitement. Continuant de qualifier la grève d'"illégale" et d'"irresponsable", les dirigeants du groupe métallurgique soleurois n'ont pas infléchi leur position.Ceux-ci ont ainsi licencié lundi matin avec effet immédiat la majorité des cadres, soit 21, de l'usine de Reconvilier. Ces responsables ne se sont pas présentées à Dornach (SO), comme l'entreprise le leur avait demandé. Seules quatre personnes, actives sur les deux sites du groupe, sont venues.La mesure de licenciement ne touche en revanche pas les autres collaborateurs de "La Boillat". Par ailleurs, les trois camions dépêchés le matin par la direction de Swissmetal dans le Jura bernois sont une nouvelle fois repartis bredouilles. Ils venaient chercher 120 tonnes de matériel pour les acheminer à Dornach. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.