Fièvre aphteuse: le laboratoire public nie toute faille de sécurité

L'Institut britannique de la santé animale (IAH) a nié toute "faille" dans sa sécurité. L'institution est située à Pirbright où se trouve une souche du virus de la fièvre aphteuse "très semblable" à celle découverte dans le sud-est de l'Angleterre."L'IAH opère avec de strictes procécures de biosécurité déterminées par le ministère de l'environnement, de l'alimentation et des affaires rurales (Defra)", a déclaré le professeur Martin Shriley, directeur de l'IAH dans une déclaration à la presse. Des vérifications de la sécurité biologique des infrastructures "n'ont montré aucune faille dans nos procédures", a-t-il assuré. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.