Deiss signe un accord de libre-échange avec la Corée du Sud

HONG KONG - Le conseiller fédéral Joseph Deiss a signé à Hong Kong un accord de libre-échange avec la Corée du Sud dans le cadre de l'AELE (Association européenne de libre-échange). L'accord offre des avantages importants pour la Suisse. La cérémonie de signature a eu lieu au consulat général de Corée du Sud, en marge de la conférence ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). L'accord avec la Corée du sud est le quatrième que l'AELE (Suisse, Norvège, Islande et Liechtenstein) conclut en dehors de l'Europe et de l'espace méditerranéen, après le Mexique (2001), Singapour (2003) et le Chili (2004). L'accord avec Séoul entrera en vigueur le 1er juillet 2006. Il augmente la compétitivité de la Suisse sur le marché coréen et lui donne un accès préférentiel que ses principaux concurrents, l'Union européenne, les Etats-Unis et le Japon n'ont pas. La Corée du sud est un des cinq partenaires commerciaux les plus importants de la Suisse en Asie. Les exportations suisses vers la Corée se sont montées à 1,3 milliard de francs en 2004, soit 2,5% de ses exportations hors UE. Ce sont principalement des machines-outils, des produits chimiques et pharmaceutiques, des instruments de précision et des produits horlogers. Les importations en provenance de Corée, 600 millions en 2004, représentent 2,7% des importations de la Suisse en dehors de l'UE. Il s'agit surtout d'automobiles, d'appareils électroniques, de matières synthétiques et de produits chimiques. Les investissements directs de la Suisse en Corée du Sud dépassent le milliard de francs. L'accord porte sur les produits industriels, y compris les produits agricoles transformés, les services, la propriété intellectuelle, les marchés publics et la concurrence ainsi que la protection des investissements. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.