Deiss nomme un médiateur dans le conflit Swissmetal

BERNE - Le Conseiller fédéral Joseph Deiss a nommé jeudi soir un médiateur dans le conflit qui oppose les ouvriers et la direction de Swissmetal à Reconvilier (BE). Il s'agit de Rolf Bloch, président d'honneur des Chocolats Camille Bloch SA.Cette nomination intervient après que le conseil d'administration de Swissmetal a rejeté l'ouverture des négociations demandée par le syndicat Unia et les grévistes de l'usine Boillat à Reconvilier (BE). Annonçant son refus, Swissmetal avait en outre brandi la menace de procéder à 120 licenciements d'ici à avril.Le choix de Rolf Bloch a été agréé par la direction de Swissmetal ainsi que par les ouvriers de l'usine Boillat et le syndicat Unia, a indiqué le Département fédéral de l'économie (DFE) dans un communiqué. La première tâche de M. Bloch sera de fixer un agenda de négociations et de mettre fin au conflit.Selon le conseiller fédéral, "l'intégrité reconnue de M. Bloch lui permettra de restaurer la confiance entre les parties. Il a su mettre à profit son entregent et son sens de la diplomatie lors de l'affaire des fonds en déshérence. Bilingue, enfant de la région, il jouit d'une large expérience industrielle sans être de la branche métallurgique, ce qui lui assure une grande impartialité".Dans l'après-midi, le chef du Département de l'économie avait convoqué à Berne trois représentants du personnel de l'usine Boillat, accompagnés des représentants du syndicat Unia. Il avait par la suite rencontré le président du conseil d'administration de Swissmetal, Friedrich Sauerländer.Au cours de ces deux séances, le ministre a exhorté les parties à s'asseoir à la table de négociations et exigé plus de flexibilité de la part des ouvriers comme de la direction de Swissmetal. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.