Calida a nettement accru sa rentabilité avec le rachat d'Aubade

SURSEE LU - Fort du rachat de la société française Aubade, Calida a une nouvelle fois accru sa rentabilité l'an passé. Soutenu par des ventes en hausse, le fabricant lucernois de lingerie a vu son bénéfice net bondir de 48% à 7,8 millions de francs.Le chiffre d'affaires s'est pour sa part étoffé de 28% au regard de l'année précédente à 176,7 millions de francs, a annoncé la société sise à Sursee en lever de rideau de sa conférence de presse de bilan. Sans l'acquisition du spécialiste français des dessous chics, la croissance n'aurait atteint que 1,6%.Consolidé depuis le 2e semestre, Aubade a enregistré une expansion de son chiffre d'affaires de 3,2%. Sur l'année sous revue, Calida est parvenu à inverser la tendance à l'érosion de ses ventes, ces dernières ayant reculé en 2004 de 2,7% à 138 millions de francs. Un tassement que le groupe, qui ne compte plus d'unité de production en Suisse, avait alors attribué à la faiblesse du marché allemand.Au bénéfice de progrès en matière de design et de présentation de ses collections, Calida a accru sa part dans un marché globalement en recul. La société a aussi poursuivi le développement de ses activités de détaillant avec ses 95 propres magasins ainsi que ses 143 boutiques intégrées à des grands magasins (shop-in-shops).La part de ces secteurs a ainsi constitué 26% du chiffre d'affaires total. Un concept que le groupe lucernois a appliqué chez Aubade, avec l'ouverture en automne des cinq premiers points de vente. Et deux nouvelles filiales verront le jour ce printemps à Paris.Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) a progressé de 41,4% à 8,5 millions de francs. Après avoir augmenté son capital en mai 2005 avec un placement auprès d'investisseurs institutionnels, Calida a renforcé son bilan, étoffant ses fonds propres de 22 millions.Destinée à financer le rachat d'Aubade, l'opération a aussi contribué au relèvement du free-float de Calida. Actuellement, plus de 60% des actions de la société lucernoise cotées à la Bourse suisse se trouvent dans le public, retirant au groupe son caractère familial.Evoquant l'année en cours, Calida estime que celle-ci sera placée "sous le signe de la consolidation". L'intégration d'Aubade s'effectuera sur 3 ans. Selon les estimations faites lors de l'annonce de cette acquisition, elle portera le chiffre d'affaires annuel de Calida à quelque 210 millions de francs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.