BNS: le bénéfice a dégringolé de 72,4% au premier semestre

ZURICH - La Banque nationale suisse (BNS) subit de plein fouet la faiblesse persistante du dollar ainsi que la hausse des taux d'intérêt. Son bénéfice a fondu comme neige au soleil au premier semestre, tombant de 72,4% sur un an, à 1,96 milliard de francs.Quant au bénéfice distribuable aux cantons et à la Confédération, il s'est inscrit à 1,51 milliard de francs, un niveau de 77,5% inférieur à celui de la fin juin 2005, a indiqué la banque centrale dans un communiqué. Ce chiffre tient compte d'une provision de 444 millions de francs.La BNS est en effet tenue par la loi de constituer des provisions suffisantes pour maintenir les réserves "au niveau requis par la politique monétaire". Dans la pratique, ces fonds sont ainsi accrus au même rythme que le produit intérieur brut (PIB), ce qui correspond à une provision de 889 millions cette année.Ce puissant recul des bénéfices engrangés par l'institut d'émission intervient moins de deux mois avant la votation sur l'initiative COSA sur les bénéfices de la BNS. Soutenu par la gauche, ce texte veut attribuer un milliard de francs de profits de la banque centrale aux cantons et le reste à l'AVS.A l'issue du premier semestre, les faits donnent raison aux dirigeants de la banque centrale. Les énormes gains apportés par l'or ont été plus qu'effacés par les colossales pertes essuyées sur les changes ainsi qu'en raison de la hausse des taux.L'or tout d'abord: le stock de 1300 tonnes de la BNS valait 3,25 milliards de francs de plus à la fin juin dernier que six mois plus tôt. Une année auparavant, la plus-value était de 2,7 milliards. La croissance du bénéfice à ce poste est donc de 20,5% sur un an.La baisse du dollar est responsable à elle seule d'une moins-value de 963 millions de francs. La hausse des taux a de son côté entraîné des pertes en capital de 1,07 milliard de francs sur les titres de créances en monnaies étrangères, car les prix des obligations évoluent mécaniquement à l'inverse des taux d'intérêt.Les placements en actions ont généré, hors répercussions des cours de change, un gain de 91 millions de francs. Quant aux placements en francs, ils ont débouché sur une perte de 51 millions de francs du fait de la hausse des taux d'intérêt. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.