Soupçons de déloyauté dans le hit-parade suisse

La Commission de la concurrence (Comco) a reçu une plainte de l'intermédiaire musical digital iMusician. Celui-reproche à la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI) de favoriser les grands labels dans le hit-parade suisse.Les plaignants soupçonnent que le "hit-parade officiel suisse" ("swisscharts") ne reflète pas les résultats effectifs des ventes. Ils ont eu des doutes lorsque le tube "Slow down. Take it easy" du groupe "Da Sign & The Opposite" n'est jamais apparu dans le hit-parade malgré des ventes excellentes en ligne, a expliqué à l'ATS Tobias Wirz, de iMusician. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.