Débauche d'effets spéciaux à Londres pour "Le Seigneur des anneaux"

La comédie musicale "Le Seigneur des Anneaux" a donné sa première mardi soir dans un théâtre de Londres. Avec une production de 25 millions de livres (61 millions de francs), il s'agit de la plus importante comédie musicale du West End.Pour cette adaptation de la trilogie de JRR Tolkien, scène et salle sont confondues dans une débauche d'effets spéciaux, d'acrobaties et d'illusions. Une débauche de moyens qui se voit dès le début.La saga emporte le spectateur dans un tourbillon de trois heures, évoluant sur une scène circulaire tournante composée d'une quinzaine de plateformes sur vérins hydrauliques qui a coûté la bagatelle d'un million de livres.A la courte pause entre les actes 2 et 3, une bande d'Orques effrayants se glisse sournoisement dans les travées alors que la salle est toujours plongée dans l'obscurité. "Plusieurs femmes se sont ruées vers la sortie, criant alors que les créatures tout de noir vêtues couraient dans le théâtre", a écrit l'"Evening standard" au début des avant-premières en mai.Compte tenu de l'ampleur du show, ce n'est pas le seul à avoir contourné la tradition qui veut que la critique ne s'exprime qu'après la première d'un spectacle. Le "Daily Telegraph" a ainsi souligné que l'audience avait gratifié le spectacle d'une standing ovation.Avec 50 personnes qui se succèdent sur scène, la troupe du "Seigneur des Anneaux" est la plus importante du West End. Les auditions pour les aspirants-hobbits en septembre étaient limitées aux acteurs de 1,65 m maximum. Pieds nus. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.