Quel avenir pour la ferme lacustre?

Le Conseil d’Etat neuchâtelois s’oppose au développement de la ferme lacustre de Chez-le-Bart. Il l’a fait savoir hier en réponse à une interpellation radicale, au Grand Conseil neuchâtelois.

Le gouvernement conteste particulièrement l’introduction de la truite dans un élevage de perches. Il invoque des problèmes d’épidémie et d’impact sur la qualité des eaux. Le Conseil d’Etat veut aussi éviter une concurrence déloyale pour les pêcheurs traditionnels.

Face à lui, les radicaux mettent en avant le potentiel économique et scientifique de cet élevage industriel, à l’heure où la population de poisson diminue.

La ferme lacustre bénéficie d’une concession provisoire du Canton depuis 1999, qui vient d’être renouvelée pour cinq ans. Une procédure juridique est en cours pour déterminer si son extension est légale dans un régime de dérogation. /jj

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.