La sécurité du chantier de la N5 est question

Le chantier autoroutier entre Cornaux et La Neuveville épinglé par une étude du Touring Club Suisse.

Le TCS considère comme critique le chantier neuchâtelois. L’organisation juge que la sécurité y est insuffisante. En cause, il n’y a pas de marquage au sol à certains endroits, ni d’éclairage de nuit dans la zone de basculement du trafic. La zone du Landeron–Cressier est particulièrement sensible.

Jean Brocard, le responsable de l’Office de construction de la route nationale 5, ne nie pas que ce tronçon soit singulier. Mais il rappelle que les normes de sécurité ont été avalisées par la police et l’inspecteur cantonal de la signalisation. Il estime que la sécurité est assurée, y compris de nuit.

Le tronçon entre Berne-Bümplitz et Flamatt a également été qualifié de critique par le TCS. C’est la première fois que des aménagements helvétiques sont jugés insuffisants. /cr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.