Insertion professionnelle: l'efficacité du fonds en question

Le programme d’insertion professionnelle des moins de 30 ans ne répond pas aux espoirs des députés neuchâtelois. Neuf mois après son entrée en vigueur, seule une quinzaine de personnes a trouvé une place en apprentissage ou en entreprise. L’objectif du Conseil d’Etat consiste à en insérer 270 d’ici l’été 2009.

La droite a demandé au gouvernement de revoir son mandat dans le sens de Speranza, le projet du parti radical, jugé plus efficace et plus proche du terrain.

Le gouvernement estime que le système a surtout besoin de temps pour se mettre en place. A gauche, on souhaite d’avantage de moyens.

A l’heure du vote, le rapport d’information du Conseil d’Etat a été pris en considération sans opposition, mais toute la droite s’est abstenue. /jj

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.