Chef de la voirie toujours en garde à vue

Le chef de la voirie de la Ville de Neuchâtel, soupçonné de gestion déloyale des intérêts publics et de corruption passive, était toujours en garde à vue à la mi-journée. Mais il n’a pas encore été inculpé.

Interrogé hier par la police, il est entendu aujourd’hui par le juge d’instruction Renaud Weber. Une décision sur son inculpation pourrait tomber cet après-midi.

En attendant, le comité de la Fête des vendanges de Neuchâtel s’inquiète pour son projet-pilote de tri des déchets. C’est en effet la voirie de la ville qui doit chapeauter ce projet, prévu pendant les trois jours des festivités.

L’enquête autour du fonctionnaire indélicat met forcément le nez dans ce projet. Les centaines de milliers de francs que le fonctionnaire indélicat aurait empochés illégalement depuis 2004 pourraient provenir en partie de tractations avec des partenaires ou fournisseurs externes qui ont collaboré à la mise sur pied du concept. /fap

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.