Frédéric Hainard obtient le sursis de son parti

Le Parti libéral-radical neuchâtelois ne lâche pas Frédéric Hainard. Du moins pas pour l’instant!

Dans un communiqué diffusé lundi matin, le PLRN dit avoir confiance dans ses institutions et attend désormais les conclusions de la Commission d’enquête parlementaire sur le comportement du conseiller d’Etat.

Lors de deux séances qui se sont tenues samedi et dimanche, la présidence du PLRN et le bureau du groupe des députés ont analysé la situation, en présence de Frédéric Hainard. Ils ont aussi entendu les deux autres conseillers d’Etat PLR, Philippe Gnaegi et Claude Nicati.

Le comportement de Frédéric Hainard a fait l’objet d’une sévère mise au point. Elle concerne notamment sa façon de communiquer sur sa liaison, sans avoir averti la présidence. Le chef de l’économie s’est aussi fait remonter les bretelles sur son attitude. Le PLRN lui accorde le sursis. Il exige qu’il se concentre désormais sur son mandat politique. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.