Oui à l'apprentissage pour les sans-papiers

Les sans-papiers doivent avoir accès à l'apprentissage

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mercredi matin par 89 voix sur 105 un projet de résolution de la députée de SolidaritéS Marianne Ebel adressé à l’Assemblée fédérale. Le texte demande que les sans-papiers aient accès à l’apprentissage. /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.