Francis Randin sort de son silence

Francis Randin s’exprime publiquement pour la première fois.
 
Le délégué du Conseil d’Etat engagé dans le redressement des finances et la réforme structurelle du canton de Neuchâtel déclare ne pas être déçu du retrait du rapport soumis il y a une semaine au Grand Conseil. Le Parlement neuchâtelois a suivi l’avis de la Commission de gestion et des finances, qui réclame un catalogue de mesures et un calendrier précis.
 
Entré en fonction en avril 2010, Francis Randin attend cependant du Grand Conseil neuchâtelois qu’il entérine une série de mesures structurelles à l’horizon de la fin du deuxième trimestre 2011. S’il constate que les autorités politiques neuchâteloises bloquent trop longtemps les réformes nécessaires, le délégué du Conseil d'Etat nous a fait comprendre qu’il s’en irait.
 
Par ailleurs, quatre des cinq responsables financiers prévus (un par département) ont été engagés. Le cinquième le sera sous peu. /vco
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.