Enquête au Foyer d’éducation de Prêles

Une collaboratrice du Foyer d'éducation de Prêles a été provisoirement suspendue par la direction de l’établissement. Deux pensionnaires mineurs au moment des faits l’accusent de leur avoir proposé de l’argent en échanges de relations sexuelles. C’est l’hebdomadaire Biel/Bienne qui l’a révélé hier. Les deux jeunes sont actuellement majeurs. Ils ne seraient plus hébergés au Foyer d’éducation de Prêles.
La police cantonale bernoise a ouvert une enquête.
Le directeur de l’établissement Laszlo Polgar souligne qu’il n’y a jamais eu de précédents avant ces deux accusations. /ve
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.