Swissmetal: Unia exige l'application du plan social

Unia exige l’application du plan social pour les ouvriers de Swissmetal.
Swissmetal a annoncé la mise en marche de sa deuxième phase de restructuration. D’ici la fin du mois de novembre, 49 personnes seront licenciées à Reconvilier. Les emplois de 6 personnes en maladie longue durée sont aussi menacés et 18 ouvriers recevront une proposition de nouveau contrat.
Unia note que les licenciements effectifs sont pour l’heure inférieurs à ce qui avait été annoncé précédemment. Le syndicat exige toutefois que le plan social conclut en juillet soit appliqué à la lettre. Il demande aussi que les ouvriers licenciés avant l’été reçoivent leurs indemnités de départ d’ici à mi-novembre. Un paiement qui n’a pour l’heure pas encore été effectué.
La question du financement du plan social reste par ailleurs ouverte. Swissmetal ne pourra pas se servir de la fortune de la fondation en faveur du personnel de la Boillat.
L’Office de la surveillance des fondations du canton de Berne rappelle que les destinataires de cette fondation sont les employés et les retraités de l’usine Boillat. /ve
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.