L'ex-policier chinois retourne à Fontainemelon

L’ex-policier chinois Nijiati Abudureyimou est en route pour Neuchâtel.

Ce témoin d’un trafic d’organes sur des condamnés à mort en Chine a refusé d’embarquer à bord d’un avion pour l’Italie. En vertu de l’accord de Dublin, l’Office fédéral des migrations (ODM)avait jusqu’à jeudi pour renvoyer le requérant d’asile dans la Péninsule, premier pays où l’ancien policier d’origine ouïgoure a été admis.

L’homme retrouvera vendredi après-midi le centre d'accueil pour requérants d'asile de Fontainemelon, où il a déjà séjourné. Désormais, les autorités neuchâteloises n’ont pas d’autres choix que d’attendre les consignes de l’ODM.

Le conseiller d’Etat Frédéric Hainard appelle la Confédération à la clémence. Il doit se rendre à Berne dans la première quinzaine d'août pourdiscuter de cecas ainsi que de deux autres du même ordre.

La Suisse a désormais deux possibilités: soit elle prend contact avec l'Italie pour organiser un nouveau vol, soit elle peut mener toute la procédure d'asile en Suisse, selon le droit helvétique, et décider si elle accorde l'asile à cet ancien policier chinois. /fpa-gwe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.