Motion UDC: le Grand Conseil refuse l'urgence

Pas de destitution en vue pour Frédéric Hainard !
Le Grand Conseil neuchâtelois a rejeté mercredi matin l’urgence d’une motion déposée par le groupe UDC. Le texte demandait l’instauration d’un référendum permettant au peuple de révoquer un conseiller d’Etat.

Tous les groupes, excepté l’UDC, ont refusé l’urgence. Les députés ont relevé d’une part que l’on ne changeait pas la Constitution dans l’urgence et que d’autre part il fallait un certain délai pour changer la loi. Ce qui implique que le peuple ne se prononcerait pas avant le printemps 2012, soit une année avant les prochaines élections cantonales.

La proposition de l'UDC rejoint la pile des motions en attente de traitement dans l'ordre du jour du Parlement. /sma 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.